Un conseiller d’Avakov parle des traîtres dans l’ATO et comment protéger l’ordre public dans le Donbass.

http://espreso.tv/news/2014/07/31/radnyk_avakova_rozpoviv_pro_zradnykiv_u_zbroynykh_sylakh_ta_khto_bude_zakhyschaty_pravoporyadok_na_donbasi

Le conseiller du ministre de l’Intérieur, Anton Gerashchenko estime que dans le Donbas il faut changer 60 % des policiers.

C’est ce qu’il a déclaré à Espreso.TV, en commentant la situation en rapport avec le traître, qu’on a réussi à attraper, et avec l’état des organes de maintien de l’ordre dans la région de Donetsk.

« Ce traître n’est pas le seul, je pense. Il reste encore beaucoup à apprendre sur les informations qu’il passait vraiment aux terroristes. Son nom de code était « Bonakva ». Nous l’avons découvert au moment de l’arrivée dans l’ATO du ministre Avakov. M. « Bonakva » risque jusqu’à 15 ans de prison, je pense qu’il prendra soin de lui-même et racontera qui sont ses complices pour n’en obtenir qu’une dizaine. C’est un major, il travaillait dans la police de Kïyv, dans une unité de patrouille, » a déclaré Gerashchenko.

En outre, d’après lui, après la libération de la région de Donetsk, il faudra révoquer la plupart des agents de la police.

« L’ordre sera assuré par des unités prélevées dans différentes régions, des volontaires. À Sloviansk un policier sur cinq seulement s’est présenté au travail. Maintenant il est important d’identifier qui a fait quoi. On utilise des détecteurs de mensonges. À la fin chacun obtiendra une évaluation. Tous ceux qui ont « collaboré » avec les terroristes seront punis. Ceux qui se sont battus, qui sont entré dans la clandestinité, obtiendront une amélioration de leur carrière.

Il faut changer là-bas environ 60 % des policiers. Je pense qu’il y aura des gens bines, du coins, » a déclaré le conseiller du ministre de l’Intérieur.

Il avait été indiqué plus haut que la SBU (Service de Sécurité de l’Ukraine) avait arrêté un officier de la Garde Nationale qui « balançait » des informations aux terroristes. Mais plus tard la Garde Nationale a démenti l’information selon laquelle le traître était des leurs.

This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.